La division de 6e

« Les optimistes ont toujours raison, ils créent l’atmosphère favorable, ils aident à vivre ce à quoi ils ont cru. » Madeleine Daniélou

Caroline Duvillier, Véronique Philouze (Responsable, remplaçante de Bénédicte Droulers), Anne-Sylvie de Follin

La sixième, à Daniélou, ce sont les racines d’un arbre qui va déployer de nombreuses et belles branches, dans des directions variées, pendant les sept années qui suivent.

Les élèves viennent d’horizons divers en terme de formation spirituelle et intellectuelle : de plus de cinquante écoles différentes. Un des enjeux de la sixième, c’est de faire corps, de se connaître dans nos diversités, de se respecter, de se faire des amies – peut-être pour la vie ! Ce que les élèves découvrent s’inscrit, à cet égard, dans la continuité de la formation reçue en primaire et à la maison, tout en ouvrant des perspectives neuves sur un monde plus vaste et mobile.

Les élèves apprennent à s’organiser et à travailler. Pour cela, elles sont accompagnées par une équipe d’enseignants et d’éducatrices qui, avec bienveillance et exigence, rappellent la fécondité d’une règle commune à tous. Il s’agit de découvrir l’efficacité du travail concentré et silencieux en étude, d’un apprentissage régulier des leçons et d’une participation active en cours. L’enseignement dispensé sollicite aussi la créativité de chacune.

Divers projets de division permettent d’insuffler la joie dans cet univers scolaire. Chorégraphie, chants animés par des élèves musiciennes, mise en valeur de ses talents et soutiens mutuels sont, parmi d’autres, des projets qui aident à créer l’enthousiasme. Portée par cet élan, chacune est invitée à faire des efforts qui l’aident à progresser dans toutes les dimensions de son humanité, à son rythme.

La sixième à Daniélou, ce sont, en somme, les fondations d’une « maison » – terme qui nous est cher pour parler de notre établissement. Fondations solidement ancrées grâce à un travail investi de chacune des élèves et des adultes qui l’entourent.