La division de 5e

« Le jardinier qui soigne ses fleurs, le berger qui veille ses agneaux sont pleins de sollicitude et de patience. Ne doit-on pas en mettre mille fois plus au service des enfants des hommes, dont chacun porte en soi tant de possibilités de joies ? » Madeleine Daniélou

Hélène Schürr, Aude Balmont, Charlotte de Roquefeuil (Responsable), Bérengère Duhagon

La classe de 5e amorce le cycle 4, cycle des approfondissements. Cela rime avec études, approfondissement du travail, intériorité et joie de vivre. C’est une période de croissance durant laquelle les élèves changent beaucoup, tant physiquement que psychologiquement, entrant pas à pas dans l’adolescence.

De nouveaux enseignements apparaissent : une deuxième langue vivante pour toutes, la découverte du latin et des sciences physiques. Les heures d’études surveillées permettent aux élèves de se poser des questions, d’aiguiser leur curiosité, d’approfondir leur réflexion.

L’année de 5e est jalonnée par des événements spécifiques. L’association « La caravane de la sécurité routière » vient à Daniélou proposer aux élèves différents ateliers pour les sensibiliser aux dangers et aux bons gestes sur la route. Cette formation les prépare à l’ASSR1 (attestation scolaire de sécurité routière de premier niveau), certification faisant partie de l’enseignement obligatoire.

Le projet « Silence, on lit » invite élèves et adultes à faire une pause silencieuse au cours de la journée, durant laquelle chacun s’offre un temps de « lecture plaisir » avec l’ouvrage de son choix. Un temps aux multiples bienfaits !

Le grand événement de la division, c’est l’organisation du dîner des familles. A l’occasion de cette soirée de gala, les élèves de cinquième déploient tous leurs talents : costumées autour d’un thème, elles assurent l’accueil, le service, l’animation, avec un beau spectacle à la clé !

Au fil de l’année, en lien avec les apprentissages scolaires, les élèves peuvent avoir l’occasion de participer à différentes sorties culturelles : au Louvre, à la Comédie française, au cinéma avec le projet « Collège au cinéma »…

En partenariat avec des associations solidaires qui viennent présenter leurs missions, les élèves peuvent s’ouvrir aux autres à travers des actions concrètes, telles que des quêtes pour les personnes aveugles ou pour les malades de la lèpre.